Depuis 2016 

 

L'enjeu de la stabilisation

Une personne habitant dans un bidonville vit, en moyenne, une expulsion tous les 3 mois. Environ 20 000 personnes vivent sur de bidonvilles en France, 20% sont des enfants.

La stabilisation du terrain est le 1er besoin à recourir afin que les personnes puissent réaliser des démarches en termes de santé, logement, travail, alimentation etc.

C’est en partant de ce constat, qu’est né le projet Villensemble, dont les fondements sont d’expérimenter une approche nouvelle, s’appuyant sur la volonté des familles installées dans les bidonvilles, pour créer des espaces de vie stables, peu coûteux pour la collectivité, mais permettant à ces familles de disposer d’un temps de transition pour pouvoir progressivement vivre dans des conditions similaires à l’ensemble de la population vivant en France.

 

Présentation générale du projet

Plusieurs leviers sont proposés pour assurer la transition entre la situation de totale précarité actuelle dans les bidonvilles et la perspective d’une vie plus intégrée dans la société :

Le projet Villensemble a pour vocation de stabiliser des terrains pour une durée déterminée au profit d’un nombre restreint de famille afin de développer des actions d’accompagnement social et d’inclusion au sein de la société.

Plusieurs leviers sont proposés pour assurer la transition entre la situation d’extrême précarité actuelle sur le terrain d’Ivry-sur-Seine et la perspective d’une vie plus intégrée dans la société :

  • Apporter une connaissance fine des situations, en fonction des différentes familles présentes sur le terrain (causes de la migration, parcours migratoire, présence en France, santé, scolarisation, emploi, habitat etc.) ;

  • Bénéficier d’un habitat stable et améliorer les conditions d’habitat (accès à l’eau, assainissement, etc.) ;

  • Disposer des droits élémentaires (domiciliation, scolarisation des enfants et accès aux soins) ;

  • Élaborer des propositions pour construire des projets adaptés aux besoins, à la situation de chacune des familles ou personnes isolées ainsi qu’au contexte territorial.

 

Un premier terrain stabilisé à Ivry-sur-Seine

La dizaine de familles roumaines installées sur le terrain de l’avenue Pierre Sémard à Ivry-sur-Seine y est depuis août 2014 (suite à une décision d’expulsion du terrain où elles étaient précédemment installées). Elles ont été suivies depuis le début par Romeurope 94, qui a contribué à la mise en place du projet sur le site.

 

Début 2015, la société privée, propriétaire du terrain, avait engagé une procédure d’expulsion, tout en indiquant qu’elle était ouverte à une autre solution, pour peu qu’une association accepte d’assurer la responsabilité de l’accompagnement des familles et puisse lui garantir la restitution de son terrain au moment où celle-ci serait amené à le vendre.

 

Ainsi, après un temps de négociation, un accord a été conclu fin 2015. Un commodat de mise à disposition a été signé entre l’association Convivances et la Société pour permettre le maintien dans les lieux des familles installées.

 

Un espace de vie et de transition pour une durée de 3 à 5 ans

 

41 personnes (11 familles) résidentes sur ce premier espace de vie

© Convivances

Association loi 1901 d’intérêt général

Siège social : 23 rue Greneta - 75002 Paris 

RNA : W751212195 I SIRET : 75176399600012